PDF Imprimer Envoyer


Livre 3

"Les crises, un retour sur l'essentiel"

Publié aux éditions Dervy, janvier 2012

  

LES AUTEURS :
Professeur Gabriel Ph. Widmer, appartient à une tradition philosophique et théologique de la Suisse Romande, professeur émérite de systématique à la faculté de théologie protestante de Genève et de Lausanne, il a publié : L'aurore de Dieu au crépuscule du XXème siècle, éd Labor et Fides, L'évangile et l'athée, éd Labor et Fides, Initiateur de la revue de théologie et philosophie.
Professeur Charles Ricq, professeur émérite à l'Université de Genève. Il est conseiller scientifique au Conseil de l'Europe à Strasbourg et à la Commission Européenne à Bruxelles. Il a publié : Un essai de politique régionale et sociale : les régions frontalières en Europe, éd Anthropos, Manuel de coopération transfrontalière, éd Conseil de L'Europe.
Gabrielle Ricq Chappuis, Master en Sciences humaines, étude de lettres classiques, elle exerce le métier de thérapeute, énergéticienne en Suisse et à Paris. Elle a publié : La guérison a ses raisons que la raison ne connait pas, éd Dervy, 2002, Guérir des blessures familiales éd Dervy, 2008.


LE LIVRE
Dans une société ébranlée comme la nôtre par de multiples crises, et dans un monde en voie de globalisation générale, il semble manifeste, aux yeux de certains philosophes, sociologues et théologiens, que  nous assistons à une crise de la conscience collective.
Nos consciences se seraient endormies, fascinées par les découvertes techno-scientifiques émanant du « nouvel esprit scientifique », nous donnant l’illusion de la toute-puissance sur le monde : ce nouvel esprit conquérant a signé, dans le même élan, la mort de Dieu, la sécularisation de nos sociétés et la déchristianisation que nous observons tous, quotidiennement.
C’est pourquoi, ce livre-entretiens se propose d’être une conversation à trois voix entre un théologien-philosophe, un économiste sociologue et une thérapeute, énergéticienne spécialisée en développement personnel et intérieur.
Leurs propos s’intéressent à cette crise de conscience, à sa manifestation multiforme dans nombre de domaines, aussi bien au niveau collectif qu’individuel, et cherchent à ouvrir de nouvelles voies destinées à ce que l’on peut qualifier « du bon usage des crises ».
Il ne fait aucun doute que les crises nous appellent à des remises en question et à des transformations parfois radicales. Chaque interlocuteur nous fait partager ici ses interprétations "positives" de nos crises actuelles ; le théologien par rapport à la déchristianisation apparente et ses effets en termes de spiritualité, l'économiste-sociologue par rapport aux nouveaux enjeux de société devant la globalisation galopante du monde et la thérapeute par rapport à l'individu en quête d'intériorisation et de recherche de sens de notre destinée.
 
Prix 20.- frais de port inclus